Archives de catégorie : Billets

Pagamenti riguardanti l’attività del Teatro di San Carlo anni 1764-1767

Un travail d’archive mené par Paologiovanni Maione qui met en lumière pour la première fois, à travers des documents inédits, l’activité du Théâtre San Carlo de Naples pendant les années  1764-1767.

Sources: L’Archive historique de la banque de Naples.

Il s’agit des annexes qui complètent de travail de recherche mené dans le cadre du projet Magri présenté également dans le volume Il virtuoso grottesco. Gennaro Magri Napoletano (a.c. de A.B. Fabbricatore, Aracne 2020)

À télécharger ici: Maione_Spoglio_1764-1767

 

Herméneutiques de la danse et Humanités numériques – présentation à Nice

À l’occasion des journées « Humanités numériques » organisé par Pierre Yves Quiviger et se déroulant du 4 au 6 septembre 2019 au Centre Universitaire Méditerranéen à Nice, le programme de recherche « Herméneutiques de la danse » a été présenté par Arianna Fabbricatore dans une communication intitulée:

« Numérique et Humanités: horizons heuristiques et mirages épistémologiques ».

Résumé: Continuer la lecture de Herméneutiques de la danse et Humanités numériques – présentation à Nice

Du texte au choréotexte: la démarche scientifique du projet Magri

« La démarche : pour une herméneutique appliquée » in L’action dans le texte. Pour une approche herméneutique du Trattato teorico-prattico di Ballo (1779) de G. Magri (CN D, Pantin, 2018), p. 41-47.

« Mon courtois lecteur fera attention à ce que les idées de la danse, comme elles sont enfermées dans l’entendement humain, bien qu’on puisse les concevoir, elles peuvent de même être mal présentées, ou mal comprises par celui qui entame sa lecture troublé et agité par la passion tyrannique d’un parti pris[1]. »


Continuer la lecture de Du texte au choréotexte: la démarche scientifique du projet Magri

L’action dans le texte. Pour une approche herméneutique du Trattato teorico-prattico di Ballo (1779) de G. Magri (CN D, Pantin, 2018).

Arianna Béatrice Fabbricatore, L’action dans le texte. Pour une approche herméneutique du Trattato teorico-prattico di Ballo (1779) de G. Magri.


La parole est-elle capable de décrire le mouvement ? Peut-on vraiment comprendre et interpréter un pas de danse à partir de sa description verbale ? Avec l’ambition d’offrir au lecteur un aperçu clair et pratique de la danse de son époque, Gennaro Magri, danseur grotesque napolitain, publie en 1779 le Trattato teorico-prattico di ballo. Dans cet ouvrage unique de la danse théâtrale de la fin du XVIIIe siècle, Magri décrit avec minutie les pas, les principes et les règles de son art en valorisant de façon inédite la virtuosité et le style grotesque italien. Mais qu’est-ce que le grotesque et pourquoi l’appelle-t-on « italien » ? Quelle est sa technique, son répertoire ? Et comment arriver à cette danse de Magri à partir des mots ?

En s’appuyant sur le projet d’une lecture « cinétique » du Trattato, ce livre retrace les étapes et présente les résultats de deux ans de recherche au Centre national de la danse pendant lesquels une équipe de chercheurs et de danseurs a entrepris un travail inédit sur la relation entre la parole et l’action. En dialogue constant entre la théorie et la pratique, ce projet a permis de développer des outils conceptuels et d’expérimenter le protocole d’une nouvelle méthodologie de recherche pour aborder le « choréotexte ». Il constitue une première étape ouvrant la voie à un nouveau domaine dans les études en danse pour une herméneutique appliquée du spectacle.


Etude sur le Trattato de G. Magri

L‘action dans le texte

Sommaire

Remerciements p. 5

Introduction p. 7

I. Intérêts, obstacles et progrès de la recherche p. 13

Gennaro Magri (c.a 1739-1789) : un danseur « grotesque » p. 14

État des lieux : un « oublié » de l’histoire de la danse p. 16

Le Trattato et ses enjeux p. 20

Structure interne de la première partie du Trattato p. 21

Entre l’italien et le français : la langue de Magri p. 27

Le modèle Dufort p. 29

La danse grotesque p. 32

II. MODUS OPERANDI : problématiques et méthodologie p. 39

Le projet et son contexte p. 39

Le chantier de recherche HdD p. 39

L’équipe du projet « Magri » p. 40

La démarche : pour une herméneutique appliquée p. 41

Problématiques et objectifs p. 47

Les étapes de travail p. 48

Le protocole p. 49

III. ANNEXES p. 57

Exemple de fiche technique sur les pas de danse p. 57

Note d’introduction p. 57

Fiche n° 1 : Équilibres p. 58

Fiche n° 2 : Mouvements p. 60

Fiche n° 3 : Cadence p. 62

Fiche n° 4 : Positions des pieds p. 66

Fiche n° 5 : Pas simple ou naturel p. 71

Fiche n° 6 : Plié et relevé p. 72

Fiche n° 7 : Pas dégagé p. 74

Fiche n° 8 : Pas marché p. 76

Fiche n° 9 : Pas de Marcel p. 77

Fiche n° 9 : Battement p. 79

Fiche n° 10 : Tordichamb p. 84

Fiche n° 11 : Demi-coupé p. 86

Fiche n° 12 : Coupé p. 90

Glossaire p. 92

Lexique du corps p. 92

Lexique technique p. 96

Qualités du mouvement p. 103

Table des pas décrits dans le Trattato p. 105

Conclusions générales p. 107

Bibliographie p. 109

Programme du colloque: La danse et les nations

COLLOQUE INTERNATIONAL

Affiche_colloque_2017

Téléchargez le programme ici: Programme_danse-nations-2017

La danse et les nations : identités, altérités, frontières (XVIIe-XIXe s.)

Dans le cadre du Programme de recherche HdD (Herméneutiques de la danse, coordonné par Arianna Fabbricatore), le colloque international et interdisciplinaire « La danse et les nations : identités, altérités, frontières », réunit à Paris une équipe de spécialistes afin de faire le point sur les récentes avancées de la recherche scientifique internationale concernant la manière dont la danse théâtrale évolue dans l’espace social et culturel européen. Continuer la lecture de Programme du colloque: La danse et les nations

La danse et les nations: colloque international à Paris

La danse et les nations : identités, altérités, frontières (XVIIe-XIXe s.). Paris, du 26 au 28 octobre 2017

Centré sur la danse théâtrale dans l’espace social et culturel européen entre le XVII et le XVIII siècles, ce colloque a pour objectif de discuter les différents aspects liés à la circulation de la danse en Europe et d’ouvrir la recherche sur les enjeux sémiotiques, politiques et sociaux de la danse en tant que signe, expression ou représentation d’une frontière plus au moins perméable entre identités culturelles. Continuer la lecture de La danse et les nations: colloque international à Paris

Résumé du projet

Résumé du projet et programme de recherche
« La danse comique et grotesque: interprétation cinétique du Trattato teorico-prattico del Ballo (1779) de Gennaro Magri »
Centre national de la danse 2015-2017
vous pouvez télécharger le document ici

Appel à communication – Colloque la danse et les nations

Appel à communication

Colloque international, La danse et les nations : identités, altérités, frontières (XVIIe-XIXe siècles). Paris, 26-28 octobre 2017

À l’issue de deux années de recherche dans le cadre du programme de recherche HdD (Herméneutiques de la danse, coordonné par Arianna Fabbricatore), ce colloque international et interdisciplinaire a pour objectif de faire une synthèse sur le travail effectué autour de la question des styles et des genres de danse dans l’espace européen à l’époque des Lumières et d’ouvrir la recherche sur les enjeux sémiotiques, politiques et sociaux de la danse en tant que signe, expression ou représentation d’une frontière plus au moins perméable entre identités culturelles. Il s’agira de s’interroger sur la manière dont la danse théâtrale évolue dans un espace social et culturel où les enjeux sont liés à la confrontation entre les nations et à la définition de leur identité.

Axes thématiques

Réfléchir: Comment penser la danse et la nation ? Quels liens entre corps et société ? Réflexions sur la sémiotique de la danse dans une perspective sociale et interculturelle. Identité, altérité et frontières à travers le corps dansant.

Représenter: Comment identifie-t-on l’étranger dans la danse des nations ? Comment le stéréotype se construit-il et quel rôle joue-t-il ? Pourquoi représenter l’autre ? Etudes sur les personnages des ballets, sur les représentations de la France, des Français et des étrangers (les Français, Anglais, Italiens, Espagnols, Allemands, Savoyards, Turcs, Corsaires etc.)

Identifier: Comment le corps exprime-t-il une identité collective ? Qu’est-ce que la danse française/italienne (espagnole/anglaise…) ? Quels sont les éléments connotant différents styles de danse ? Quelles sont les limites symboliques ou réelles ? Comment construit-on l’identité à travers la danse ? Explorer les notions de « belle danse », danse italienne, styles de danse, danse grotesque. Les enjeux de la danse comique/tragique dans la construction identitaire de l’Italie et de la France. Appropriations, patrimoines, création de frontières symboliques, circulations, transferts.

Dialoguer: Comment une identité évolue-t-elle au contact d’une autre ? Contaminations des techniques, circulation des artistes dans l’espace européen. Présence de la danse italienne en France (à l’Académie royale, à la Comédie-Italienne, aux Foires etc.) et de la danse française en Italie (cours francophiles etc.), de la danse italienne et française dans l’espace germanique (Vienne, Stuttgart etc.). Exemples d’influences, contaminations, échanges.

Débattre: Quels sont les discours sur la danse qui ont véhiculé l’idée d’identité ? Dans quel contexte ? Comment ont-ils défendu ou contré cette idée ? Etude des discours polémiques portant sur la confrontation entre les nations, sur les idées de génie et de caractère des nations, précellence de l’une ou de l’autre culture, querelles, etc.

Distinguer: Comment la contamination entre les genres témoigne-t-elle des influences culturelles ? Frontières entre les modèles, les styles, les formes et les goûts (ex : la caricature, la parodie comme explorations de l’altérité)

Modalités de proposition :

Les propositions de communication, d’environ 3000 signes, accompagnées d’une courte bio-bibliographie, sont à envoyer avant le 30 avril 2017

à hdd.colloque@gmail.com et en copie à arianna.fabbricatore@gmail.com

 

Direction scientifique: Arianna Fabbricatore (université Paris-Sorbonne). Comité scientifique: Charles Alunni (Ecole normale supérieure), Elena Cervellati (université de Bologne), Paolo Fabbri (Centre d’Etudes sémiotiques Urbino), Arianna Fabbricatore (université Paris-Sorbonne), Marie-Thérèse Mourey (université Paris-Sorbonne), Marina Nordera (université Côté d’Azur), Françoise Rubellin (université de Nantes), Martin Rueff (université de Genève). Comité d’organisation: Annapia Filotico (université Paris-Sorbonne), Delphine Vernozy (université Paris-Sorbonne)

Bonne année avec la danse!

En janvier, voici nos RDV avec la danse:

Le 12 janvier à 14h, au Centre national de la danse de Pantin, aura lieu la présentation de l’exposé de recherche soutenue par le Centre national de la danse et en partenariat avec le Labex OBVIL de l’université Paris-Sorbonne dans le cadre du programme de recherche Herméneutiques de la danse: La danse « comique » et « grotesque » au XVIIIe siècle : étude et interprétation cinétique du Trattato teorico-prattico di Ballo (1779) de Gennaro Magri.
Continuer la lecture de Bonne année avec la danse!

Séances du séminaire GRDDanse 2016-2017

 

Genres, styles et goûts : la danse théâtrale en Europe au tournant des Lumières. Pour une étude interdisciplinaire des discours critiques sur la danse théâtrale (XVIIIe-XVIIIe siècles)

 

La première séance du séminaire du GRDDanse de cette deuxième année qui aura lieu au
Centre national de la danse à Pantin,
le lundi 7 novembre de 17h30 à 20h30
Continuer la lecture de Séances du séminaire GRDDanse 2016-2017

Merci!

Deux semaines se sont écoulées depuis notre beau colloque napolitain le 6-8 octobre dernier.

Dans le cadre somptueux de lieux extraordinaires, tels que les Archives historiques du Théâtre de San Carlo, l’église Sainte Catherine du centre de musique ancienne la Pietà de’ Turchini et le palazzo Zevallos-Stigliano, nous étions plus de cents personnes, tous réunis autour des problématiques soulevées par la danse Gennaro Magri. Continuer la lecture de Merci!