Programme du colloque: La danse et les nations

COLLOQUE INTERNATIONAL

Affiche_colloque_2017

Téléchargez le programme ici: Programme_danse-nations-2017

La danse et les nations : identités, altérités, frontières (XVIIe-XIXe s.)

Dans le cadre du Programme de recherche HdD (Herméneutiques de la danse, coordonné par Arianna Fabbricatore), le colloque international et interdisciplinaire « La danse et les nations : identités, altérités, frontières », réunit à Paris une équipe de spécialistes afin de faire le point sur les récentes avancées de la recherche scientifique internationale concernant la manière dont la danse théâtrale évolue dans l’espace social et culturel européen. Il a pour objectif de discuter les différents aspects liés à la circulation de la danse en Europe et d’ouvrir la recherche sur les enjeux sémiotiques, politiques et sociaux de la danse en tant que signe, expression ou représentation d’une frontière plus au moins perméable entre identités culturelles.

Organisation et direction scientifique : Arianna Fabbricatore (université Paris-Sorbonne)

Comité scientifique : Charles Alunni (Ecole normale supérieure), Elena Cervellati (université de Bologne), Paolo Fabbri (Centre d’Etudes sémiotiques Urbino), Arianna Fabbricatore (université Paris-Sorbonne), Marie-Thérèse Mourey (université Paris-Sorbonne), Marina Nordera (université Côté d’Azur), Françoise Rubellin (université de Nantes), Martin Rueff (université de Genève).

Comité d’organisation : Arianna Fabbricatore (université Paris-Sorbonne), Annapia Filotico (université Paris-Sorbonne), Delphine Vernozy (université Paris-Sorbonne).

Les lieux : Jeudi 26 octobre : Université Paris-Sorbonne 1, rue Victor Cousin, Paris 5e (amphi Richelieu). Vendredi 27 octobre : Institut Culturel Italien, 50, rue de Varenne, Paris 7e. Samedi 28 octobre : Ecole Normale Supérieure, 29 rue d’Ulm, Paris 5e (salle des Actes).

PROGRAMME

 Jeudi 26 octobre, Université Paris-Sorbonne (Amphi Richelieu)

Mot de bienvenue

Ÿ 9h15 Laurent Vinauger (Délégué à la danse, Direction générale de la création artistique, Ministère de la Culture)

OUVERTURE DES TRAVAUX

Ÿ 09h30 Arianna Fabbricatore (Chercheur, Labex OBVIL université Paris-Sorbonne, CETHEFI université de Nantes)

Introduction : L’ « altérité inclusive » de l’Antiquité à la Modernité

Président de séance : Florence Dupont (Professeure émérite, université Paris-Diderot)

Ÿ 10h Michel Briand (Professeur, université de Poitiers), « Jeux de trans-culturalité antiques : noms de la danse et noms de danse chez Lucien de Samosate (IIe s.) ».

Ÿ 10h30 Marina Nordera (Professeure, université Côte d’Azur), « Lucien de Samosate ambassadeur de la modernité ou la réception européenne du Péri orcheseos dans les discours de la danse au XVIIIe siècle ».

11h Pause

Session 1. L’altérité : clichés et stéréotypes au XVIIe siècle

Président de séance : Marie-Thérèse Mourey (Professeure, université Paris-Sorbonne)

Ÿ 11h30 Hanna Walsdorf (Nachwuchsgruppenleiterin, Universität Leipzig), « Les nations qui dansent : couleurs locales dans L’Europe galante (1697) de Campra ».

Ÿ 12h Françoise Dartois (Maître de conférences, université Paris-Sorbonne) « De l’idée d’un genre national à celle du cosmopolitisme artistique à travers quelques exemples concernant la danse au XVIIIe siècle ».

12h30 Pause déjeuner

Session 2. Le modèle français : appropriations, inclusions, échanges

Président de séance : Cristian Biet (Professeur, université Paris Nanterre IUF)

Ÿ 14h Bianca Maurmayr (Doctorante, université Côte d’Azur), « Effets de retour des échanges culturels : regards croisés sur la danse française des scènes vénitiennes (1670-1695) ».

Ÿ 14h30 Kathrin Stocker (PhD student, Universität Leipzig), «Identité et altérité : le ballet à la cour de Wurtemberg avant Noverre».

15h Pause

TABLE RONDE

Ÿ 15h30-17h Le rayonnement du modèle français : appropriations, inclusions, exclusions, échanges. Quelles modalités et quels enjeux ?

Animée par Catherine Courtet (ANR) avec Françoise Dartois-Lapeyre (Université Paris-Sorbonne), Dora Kiss (Université de Genève), Marie-Thérèse Mourey (Université Paris-Sorbonne), Marina Nordera (Université Côte d’Azur), Hanna Walsdorf (Universität Leipzig).

Conférence-Concert

Ÿ 17h-18h Benjamin Pintiaux (Docteur, EHESS – Chercheur associé au CMBV), « Nations et goût étranger dans les suites de danses à l’époque baroque ». Avec Thomas Tacquet (Clavecin), Claire-Elie Tenet (Soprano).

Vendredi 27 octobre, Istituto Italiano di Cultura Parigi

Session 3. Frontières fluctuantes

Président de séance : Françoise Rubellin (Professeur, université de Nantes)

Ÿ 09h30 Silvia Carandini (Professore ordinario, università La Sapienza di Roma) « Arlequin mime et danseur : un masque italien à l’identité changeante qui de bouffon devient comédien et baladin comique international ».

Ÿ 10h Bertrand Porot (Professeur, université de Reims) « La danse à l’Opéra-Comique dans la première moitié du XVIIIe siècle : influences, circulation, tranferts ».

Ÿ 10h30 Edward Nye (Associate Professor, University of Oxford), « L’importance des acteurs-mimes étrangers pour le ballet romantique français ».

11h Pause

Session 4. Territoires et contours de l’exotisme

Président de séance : Silvia Carandini (Professore ordinario, università La Sapienza di Roma)

Ÿ 11h30 Flavia Pappacena (Professore, Accademia Nazionale di Danza, Rome) « La scoperta dell’America da Cristoforo Colombo (G. Angiolini, Turin, 1757) : modèle idéal de politique étrangère ».

Ÿ 12h Nika Tomasevic (Docteur, università Roma 3), « Benezor and La morte di Pizarro: portrayal of Italo-French political and cultural confrontation in Rome at the end of the Eighteenth century ».

12h30 Pause déjeuner

Conférence-démonstration

Ÿ 14h-15h Teresita Campana (Danseuse, chorégraphe. Istituto Superiore d’Arte Teatro Colón) « Il Codice Trujillo del Perú : musica e danze del barocco americano. La configurazione di un’identità: dall’Europa all’America ».

Session 5. Dialogues entre identités fluctuantes

Président de séance : José Sasportes (écrivain et historien de danse)

Ÿ 15h Béatrice Pfister (Doctorante, université Sorbonne Nouvelle), « Dialogues théoriques franco-italiens : l’esthétique italienne du ballet au miroir des Français ».

Ÿ 15h30 Petra Dotlacilova (PhD student, Stockholm University), « La représentation visuelle des nations : les costumes de Louis-René Boquet ».

Ÿ 16h Amanda Danielle Moehlenpah (PhD student, University of North Carolina-Chapel Hill), « Les Pots-pourris français : une expression d’une identité changeante ».

16h30 Pause

ConférenceAtelier

Ÿ 17h-18h La contredanse en Europe : à la croisée des cultures.

Letizia Dradi (Danseuse, chorégraphe. Cie La Rossignol), « Il filo rosso (e blu) della contraddanza francese in Italia ». Avec Federico Fabbricatore (Violon).

Samedi 28 octobre Ecole Normale Supérieure (salle des Actes)

Session 6. Discours et débats (XIXe siècle)

Président de séance : Marina Nordera (Professeure, université Côte d’Azur)

Ÿ 10h Hélène Marquié (Maîtresse de conférence HDR, université Paris 8), « Aléas et paradoxes du discours nationaliste dans la danse à la fin du XIXe siècle ».

Ÿ 10h30 Emmanuelle Delattre-Destemberg (Docteur, université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines), « Danser à l’Académie de musique de Paris au XIXe siècle : la construction historique du discours de la supériorité de la danse française en Europe ».

11h Pause

Session 7. Entre Italie et France : modèles et contours

Président de séance : Roland Huesca (Professeur, université de Lorraine)

Ÿ 11h30 Elena Cervellati (Professore associato, università Alma Mater Studiorum de Bologne), « “Questa figlia d’Italia, nata sotto nordico cielo”. Regards identitaires sur Marie Taglioni, entre France et Italie ».

Ÿ 12h Bénédicte Jarrasse (Docteur, université de Strasbourg), « La ”danseuse française” : modèle ou contre-modèle ? ».

12h30 Pause déjeuner

Session 8. Identités nationales : regards croisés

Président de séance : Elena Cervellati (Professore associato, università Alma Mater Studiorum de Bologne)

Ÿ 14h30 Annamaria Corea (Docteur, università La Sapienza di Roma), « Jeanne d’Arc in ballets by Aumer and Viganò (1821), National identity and romantic sensibility ».

Ÿ 15h Giulia Taddeo (Docteur, università di Bologna), « Una finestra sulla Ville Lumière. La danza italiana a Parigi dalle colonne de Il Teatro Illustrato (1880-1892) ».

Ÿ 15h30 Marie-Françoise Bouchon (Chercheuse indépendante) « Le ballet italien à l’Eden-Théâtre (1883-1893) : un échec culturel ? ».

16h Pause

TABLE RONDE

Ÿ 16h30-18h Au-delà des frontières mouvantes entre le « nous » et le « vous », que nous dit la danse de l’Europe ? 

Animée par Charles Alunni (ENS) et Arianna Fabbricatore (Université Paris-Sorbonne), avec Michel Briand (Université de Poitiers), Elena Cervellati (università Alma Mater Studiorum de Bologne), Roland Huesca (Université de Lorraine), Marina Nordera (université Côte d’Azur), Edward Nye (University of Oxford), Bertrand Porot (université de Reims) José Sasportes (Ecrivain et historien de la danse) .

CONCLUSIONS DU COLLOQUE

Manifestation scientifique organisée au sein du projet « Discours sur la danse » (Laboratoire d’excellence OBVIL Observatoire de la vie littéraire) et dans le cadre du programme de recherche HdD (Herméneutiques de la Danse) avec le soutien de l’université Paris-Sorbonne (le Conseil Académique, le Labex OBVIL, l’École doctorale III, l’équipe de recherche CELLF UMR 8599, les programmes de recherche LAM et PRITEPS), l’université de Genève (Suisse), Università Alma Mater Studiorum de Bologne (Italie), Universität Leipzig (Allemagne), l’université Côte d’Azur CTEL (France), l’université de Nantes (programme ANR CIRESFI), l’Institut Italien de Culture de Paris et l’association des Chercheurs en Danse aCD (France).

 


Une réflexion au sujet de « Programme du colloque: La danse et les nations »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *